ng-conf 2016 : tout ce qu’il faut savoir sur Angular 2


Wassim, notre Sfeirien invité à Salt Lake City, lors de la ng-conf 2016 fait le point sur les dernières annonces autour d’Angular 2.

Salut Wassim ! Peux-tu te présenter rapidement pour ceux qui ne te connaissent pas et nous dire ce que tu faisais à Salt Lake City ces derniers jours ?

Salut, je m’appelle Wassim, je suis Developer Advocate chez SFEIR et aussi Developer Expert pour Google (GDE) dans les technologies Web, en particulier Angular.

En tant que GDE, certains d’entre nous étaient invités à Salt Lake City pour participer et aider dans les différentes activités (workshops, newsroom, ask me anything, etc.) dans le cadre de la ng-conf 2016 : la conférence officielle autour d’Angular.

On imagine que la fin de la bêta d’Angular2 était sur toutes les lèvres ! Après cette ng-conf, y voit-on plus clair sur l’avenir d’Angular ? On pense bien sûr à Angular 1 et la release d’Angular 2.

La bonne nouvelle est que Angular 2 est passée en Release Candidate — juste avant le début de la conférence — le 2 mai 2016. Angular 2 n’est donc plus en bêta. Les changements à prendre en compte concernant le passage à la RC sont sur ce lien.

Le plus drôle dans l’histoire, c’est que l’équipe a poussé la RC 0 et la v1 pendant la conférence. Et l’annonce a été présentée durant la keynote de Brad Green. Cela prouve que l’équipe travaille dur pour sortir ce petit bébé.

Peux-tu nous parler des dernières annonces concernant l’écosystème autour d’Angular 2 (ng-cli ou autre) ?

Oui effectivement, il y a eu tellement d’annonces concernant l’écosystème de tooling autour d’Angular. Par exemple :

Angular-cli :
L’outil “angular-cli” a été annoncé en bêta durant la conférence. Cet outil permet de prendre en charge :

  • La génération du squelette d’une application Angular 2
  • La gestion du cycle de développement
  • L’exécution des tests unitaire et E2E
  • Le build
  • Le déploiement
  • Le respect des style guides, etc.

Voici la présentation de Mike ➜

Angular Mobile Toolkit (AMT) :

Le support du mobile à travers les Progressive Web Apps (PWA) a été présenté. Une brique de PWA sera proposée par Angular 2 pour faciliter l’ajout du App-Shell ainsi que la gestion du cache, mais aussi un meilleur support des Service Workers.

Universal :

Angular 2 Universal était à l’honneur durant la ng-conf. En tant que contributeur au projet, je ne peux être que fier. Pour rappel, ce projet permet d’ajouter le support du Server-Side-Rendering à une application Angular 2.

Par exemple, le Mobile Toolkit se base sur Universal pour la génération du App-Shell. C’est cool, non ?

As-tu à ta disposition les premiers retours (taux d’adoption, consultation du site, de la doc, etc.) en comparaison d’Angular 1 ?

Brad a présenté le nombre de visites sur le site angularjs.org (pour AngularJS 1.X) et angular.io (pour Angular 2.X). On note par exemple que AngularJS a reçu 1.3M de visiteurs contre 360K pour Angular 2. Ce qu’il faut retenir c’est que AngularJS n’est pas mort, il continue d’attirer des visiteurs réguliers : 200K visiteurs de plus entre octobre 2015 et mai 2016.

Les chiffres ont été partagé et commenté par Brad lors de la keynote que l’ont peut visionner facilement ➜

Et l’organisation à l’Américaine, c’était comment ?

Juste énormissime ! Jugez par vous-même, voici le début de la conf ➜

Ma vidéo

Recording :

La conférence s’est déroulée dans un hôtel 5 étoiles — le Grand America Hotel — il y avait donc énormément de salles et de places. La nourriture était… à l’américaine ! ;)

ng-conf 2016 - Angular : panorama de la salle

En ce qui concerne le déroulement des conférences :

Le premier jour (3 mai) était dédié aux workshops. C’était principalement des workshops Angular 2 animés par des rockstars comme John Papa, Dan Wallin ou encore John Lindquist. Certains d’entre nous (GDE) étaient là pour donner un coup de main au besoin. Il y a eu également un workshop sur Material Design qui était bondé de monde. La raison étant que les organisateurs avaient promis d’offrir une bière aux 100 premiers participants. Très bonne tactique !

Le deuxième jour (4 mai) était dédié à la première journée de conférences. J’ai eu droit à un joyeux anniversaire (voici la vidéo) de la part de plus de 1 500 personnes. C’était juste magique !

Cette journée était réservée à plusieurs activités :

  • Science Fair Day
  • Des lightning talks
  • Des workshops (techniques et non techniques)
  • Ask Me Anything
  • Experts Room
  • Newsroom (interviews)
  • Angular Air

Le 5 mai était la deuxième journée de conférences.

Quelque chose que j’ai trouvé pas mal et que je n’ai pas encore vu chez nous, c’est qu’après chaque talk, les organisateurs tiraient des personnes au hasard (ceux qui avaient tweeté avec le hashtag #ngconf) et leur offraient des cadeaux. Il y a eu des souris pour gamers, des claviers, des Steam box, chromebooks, tessels, etc. Je pense qu’il y a eu plus de 30 remises de cadeaux. J’ai personnellement eu une montre “Back to the future” ! Une manière amusante de motiver son audience.

J’ai pu prendre quelques photos que vous pouvez voir sur flickr.

L’intégralité de la ng-conf étant sur YouTube, quels talks nous conseilles-tu de regarder absolument ?

Les talks :

Les podcasts :

À ne pas manquer :

Pour finir, il y a eu également une session de questions/réponses par l’équipe.

Que retiendras-tu, à titre personnel, de cette ng-conf ?

Voici ma réponse illustrée par un tweet que j’ai publié lorsque j’étais à l’aéroport pour Paris.

J’ai été émerveillé par la communauté, il y avait plus de 1500 devs à cette conférence, tous sont venus pour Angular. En tant que GDE, cela me fait chaud au coeur…

ng-conf 2

J’ai été également ravi d’être interviewé par Angular Air pour leur édition spéciale.

En tant que GDE Angular, as-tu un message particulier à transmettre à tous les Angulariens suite à cette ng-conf ?

Au premier abord, Angular 2 peut paraître un peu déroutant. Certes, tout est différent par rapport à AngularJS. Mais cette nouvelle plateforme va changer radicalement — dans le bon sens — la façon dont nous créons nos applications Web. Le framework a été repensé pour être plus simple à comprendre, car il est bâti sur les standards du Web et plus rapide / plus performant grâce à l’adoption d’une nouvelle architecture réactive.

Cette plateforme nous propose une multitude de solutions pour adresser nos développements, à la fois Web et mobile (même natif !).

Je voudrais ajouter un mot à propos de TypeScript, un sujet très controversé. Il faut vraiment garder en tête qu’il est possible de développer des applications Angular 2 avec plusieurs technologies : ES5, ES6, Dart ou TypeScript. Vous avez le choix ! Oui, certes, il se trouve qu’avec TypeScript — qui, je le rappelle, n’est ni plus ni moins qu’une sorte de couche au standard ECMAscript — le développement est beaucoup plus agréable, surtout si vous travailler sur des applications JavaScript assez complexe.

Où pourra-t-on suivre l’actu d’Angular ces prochaines semaines ? Où te retrouve-t-on prochainement ?

Pour l’instant, les conférences où j’aurais la chance de présenter Angular sont les suivantes :

  • Juin 9–10 : Best Of Web (Paris)
  • Juin 22 : Voxxed (Luxembourg)
  • Juillet 1–2–3 : AngularCamp (Barcelone)
  • Octobre 25–25 : ng-europe (Paris)
  • Novembre 9–10 : DevFest Nantes
  • Novembre 22 : ng-poland (Varsovie)

ng-conf 2016 Annonce Twitter

Sans compter les meetup sur Paris !

En plus de ces conférences, j’ai également des tonnes d’idées de projets autour d’Angular 2. J’espère pouvoir avoir suffisamment de temps pour les sortir tous !

Vous aimerez aussi...