Build 2016 : SFEIR décortique l’évènement phare de Microsoft


Build, c’est la conférence annuelle de Microsoft dédiée aux développeurs. Clairement “the place to be” pour un dev de l’écosystème MS, un évènement à vivre au moins une fois ! Elle avait lieu du 30 mars au 1er avril et j’ai eu la chance de pouvoir y assister pour la première fois, après avoir été sélectionné lors d’un concours organisé par TechRewards. Cet évènement permet à Microsoft de présenter toutes les nouveautés à venir, à travers des conférences sur des thèmes très variés. C’est aussi le moment idéal pour rencontrer tous les acteurs de cet écosystème.

Build 2016 Microsoft 01

Cette année, c’était également la première fois que des labs étaient organisés, permettant de s’initier à Azure IoT, Xamarin, UWP ou encore .NET Core. Et si l’engouement semblait moins intense au démarrage de cette Build 2016, les différentes surprises annoncées par MS ont motivé plus d’un visiteur ! Je suis revenu en France avec une seule idée : mettre en pratique toutes ces nouveautés. En n’oubliant pas de vous présenter tout ça avant. Suivez le guide.

Build 2016 Microsoft 02

Windows 10

Après une introduction par Satya Nadella reprenant la stratégie de l’entreprise, c’est Terry Myerson (Executive Vice President, Windows and Devices Group) qui arrive sur scène pour nous parler de Windows 10. Le dernier système d’exploitation de la firme est aujourd’hui celui qui a le plus fort taux d’adoption : plus de 270 millions d’utilisateurs y sont déjà passés. Une réussite liée à une politique d’update agressive de la part de MS, avec la gratuité de cette version pour énormément de monde.

Build 2016 Microsoft 03

Cet été sera le premier anniversaire de Windows 10, et pour fêter cela, une mise à jour appelée “Anniversary Update” sera proposée, toujours gratuitement. Beaucoup de nouveautés dans cette dernière, entre autres :

  • Une des très belles surprises que nous a réservée Microsoft à l’occasion de cette Build 2016 : l’intégration du bash.
  • Windows Hello dans le navigateur Microsoft Edge.
  • Amélioration de l’utilisation du stylet grâce à Windows Ink.
  • Prise en charge de la synchronisation des notifications entre Windows Mobile / Android et Windows. Une notification arrivant sur Android ou Windows Mobile sera directement affichée sur Windows. Masquer une notification sur un périphérique aura pour action de faire disparaître la notification sur toutes les plates-formes.

Pour implémenter toutes ces nouveautés, Microsoft a mis une Windows Anniversary SDK Preview à disposition des développeurs, qui vont devoir se familiariser avec environ 1 000 nouvelles APIs !

Ce SDK est téléchargeable sur le site dédié, mais attention à ne pas installer celui-ci sur un environnement de production : vos packages AppX ne pourront plus être publiés sur le Windows Store !

Visual Studio

Pour mettre en œuvre toutes ces nouveautés, Visual Studio, l’outil de prédilection du développeur Microsoft, reste incontournable. Plusieurs annonces le concernait également :

La plus grosse nouveauté de cette preview est le temps d’installation et de lancement. Combien de temps vous faut-il en général pour installer et lancer Visual Studio 2015 ? Trop longtemps, je sais… La version “Core” de Visual Studio s’installera en moins d’une minute avec cette preview, et son lancement s’effectuera en moins d’une minute également !

Des tonnes d’autres améliorations sont évidemment au programme, par exemple la fonctionnalité “Edit-n-continue” qui permet d’éditer du XAML alors que l’application tourne en mode Debug, ou encore l’UWP App Analysis.

Desktop App Converter (ex-Projet Centennial)

Après avoir été annoncé durant la précédente Build comme faisant partie des bridges pour Windows 10, le projet Centennial fait son grand retour ! Pour rappel, ce bridge permet de migrer une application Win32 / .NET vers une application “moderne” installable sous forme d’AppX. À noter que les APIs UWP pourront être utilisées dans les applications desktop Win32 / .NET.

Pour être informé lors de la mise à disposition de l’outil, inscrivez-vous ici.

Xbox

Côté gaming, quelques nouveautés intéressantes également, comme l’unification des stores Windows et Xbox, ainsi que la possibilité de transformer sa propre Xbox en un kit de développement pour y faire tourner des Universal Windows Apps.

HoloLens

Comment ne pas parler d’HoloLens, le “one more thing” de Microsoft. Depuis sa première présentation, il est indéniable que l’engouement pour ce produit dédié à la réalité augmentée est très fort. Alex Klipman a annoncé que l’expédition des kits de développement avait commencé depuis le 30 mars !

Bots (ou comment Skynet va bientôt contrôler le monde )

Le futur selon Microsoft tourne autour de la communication avec des bots. Afin d’illustrer le “Conversations as a Platform” mentionné par Satya durant sa keynote d’ouverture, Microsoft met à disposition le Bot Framework en preview. Comme son nom l’indique, il permettra de créer des bots capables de dialoguer en langage naturel (mais aussi d’apprendre grâce à Azure Machine Learning) sur un large panel de plates-formes telles que Slack, Skype, Office 365, SMS, etc.

Ce framework fait partie intégrante de Cortana Intelligence Suite et est téléchargeable sur ce site. Pour Skype plus particulièrement, il est possible de s’enregistrer ici pour avoir accès aux outils. La démonstration faite durant la keynote consistait à commander une pizza grâce à un bot Domino’s Pizza. Pour le moment tout va bien, le soulèvement des machines est encore loin…

Cognitive Services

Il s’agit là du Projet Oxford. Microsoft met à disposition 22 APIs permettant de rajouter un “côté humain” aux applications, en effectuant de la reconnaissance de texte par exemple ou en détectant les émotions d’un visage.

Pour illustrer cela, je vous invite à regarder cette vidéo plutôt émouvante d’un ingénieur aveugle qui a rejoint Microsoft il y a 10 ans ➜

Azure

Build 2016 Microsoft 04

Cette keynote du 2ème jour démarre très fort avec la présentation par Scott Guthrie de chiffres assez impressionnants pour la plate-forme Azure. Maintenant présente dans 30 régions (plus que AWS et Google Cloud combinés), elle et est utilisée par plus de 85% des entreprises du classement Fortune 500.

Azure

Quelques nouveautés :

  • Azure Functions permet d’exécuter du code en réponse à des évènements (une requête http par exemple). Il sera possible d’écrire ses fonctions avec plusieurs langages tels que : C#, Node.js, Python, F#, PHP, batch, bash, ou encore Java. Plus d’informations sur le site dédié.
  • Déjà disponible en preview depuis presque un an, Service Fabric, qui permet la gestion et le déploiement de microservices, est dorénavant disponible en GA.
  • DocumentDB (la base de données NoSQL pour la gestion des documents Azure) supporte maintenant les drivers MongoDB.

Xamarin

J’attendais vraiment que ce sujet soit abordé depuis l’annonce du rachat de Xamarin par Microsoft et je n’ai pas été déçu ! À l’applaudimètre, je crois qu’il s’agit de l’annonce qui aura eu le plus de succès : l’utilisation de Xamarin devient gratuite dans les éditions Professional, Entreprise et même Community de Visual Studio ! Pour en bénéficier, il suffit d’installer l’update 2 de Visual Studio 2015.

Cerise sur le gâteau : le runtime Xamarin est désormais open source ! L’émulateur iOS est en plus disponible directement sur votre PC, avec la prise en charge des touch events (pour l’anecdote, les touch events ne sont pas supportés par le simulator iOS sur Mac), ainsi que la fusion prochaine de Xamarin.Insights avec HockeyApp.

J’aurai l’occasion de parler plus en détail de l’ensemble de ces nouveautés lors de l’event “Back from Build”, organisé dans le cadre du Microsoft User Group de Strasbourg, le 26 avril à l’Epitech de Strasbourg. Nous mettrons à disposition l’ensemble de nos démos sur GitHub. Ce sera également l’occasion pour le MUG de fêter sa première année d’existence. Je vous invite ainsi à venir nombreux !

Vous aimerez aussi...