Débrief Mix-IT 2016


“Des crêpes et du coeur !” C’est en ces mots que s’est auto décrite l’édition 2016 de Mix-IT qui se tenait pour la 6ème fois au CPE de Lyon les 21 et 22 avril derniers. Hasard du calendrier, cette conférence se déroulait aux mêmes dates que devoxx.fr, ce qui n’a pas empêché les participants de boucler l’achat des 600 places, pourtant distribuées en 3 fois, en 15 minutes max !

Tweet avant Mix-ITEn tant que Parisien, pourquoi choisir cette conférence plutôt que Devoxx ? Plusieurs raisons très simples. Déjà, le tarif : tout compris, ça reste moins cher que Devoxx ! Ensuite, Mix-IT est une conférence à la taille très raisonnable, qui la rend particulièrement conviviale. Et détail qui ne gâche rien, on y mange divinement bien et la soirée dédiée se déroule dans un lieu magnifique. Si on devait relever un point négatif, ça serait sans doute le stand de crêpes à volonté qui “timeout-ait” systématiquement entre chaque conférence, victime de son succès…

L’équipe de Mix-IT a introduit pour cette édition un concept inédit : les randoms talks. En effet, sur nos badges d’accès était notée une salle dans laquelle nous devions nous rendre lors de ces créneaux un peu spéciaux, sans connaitre à l’avance les sujets ou les speakers… Le but étant de faire des découvertes sur des présentations qui ne nous auraient pas intéressés à première vue.

Les badges lors de Mix-IT

Nous étions 2 Sferiens (Malek et moi-même) à y aller cette année, ce qui nous offre l’occasion de vous ramener des résumés de la plupart des conférences auxquelles nous avons assisté, Malek s’intéressant plus à la technique et moi à l’agilité.

Damien Malek lors de Mix-IT

Jeudi 21 avril

[Keynote] “Pédagogie et Agilité”

Par Christian DEN HARTIGH

Mix-IT 2016 a donc débuté par une keynote d’un professeur de français exerçant dans un collège en zone d’éducation prioritaire. Il s’est découvert une passion pour le monde de l’agilité il y a de cela 6 ans, et applique les valeurs agiles avec ses élèves avec différentes méthodes, comme l’utilisation d’un tableau kanban pour gérer leurs tâches pendant les cours. Il privilégie ainsi la collaboration et les interactions entre les élèves.

Pour terminer, il nous a présenté un exemple amusant, où il laisse les élèves utiliser des tirages de dés pour remplir les terminaisons (é, ée, ées…) de plusieurs phrases d’un côté pendant que d’autres tentent de vraiment faire l’exercice par eux-mêmes. Le but étant de moins se tromper que le hasard !

Les slides
La fiche Mix-IT

Rester agile en grandissant : « ce qui compte, c’est les valeurs »

Par Emilie ESPOSITO

Un retour d’expérience sur l’amélioration continue de l’équipe Kuzzle. Émilie a évoqué l’importance des rétrospectives pour choisir les méthodes et outils qui sont vraiment nécessaires au fur et à mesure de l’agrandissement d’une team.
Elle nous a également parlé du phénomène du bus factor, c’est à dire le nombre de personnes qui peuvent mettre en péril le projet si elles “disparaissent” (si elles quittent le projet ou… se font écraser par un bus), et de ce qu’il faut faire pour limiter ce risque. Il est donc essentiel de partager la connaissance via la documentation, les réunions, etc. Mais aussi responsabiliser l’équipe pour qu’elle ait conscience par exemple que l’architecture du produit appartient à tout le monde et qu’elle puisse s’auto-organiser en ce sens. Tout ça pour mettre en avant l’importance d’avoir une bonne dynamique et des valeurs d’équipe solides.

Les slides
La fiche Mix-IT

Git from the inside out

Par Mary Rose COOK

La majorité d’entre nous utilise (ou a déjà utilisé) Git pour la gestion de versions d’une application. Mais on se demande toujours ce qu’il y a sous le capot de Git et comment ça fonctionne. Mary Rose nous a présenté ce qui se trouve et ce qui se passe dans le répertoire .git lorsqu’on fait un commit, un checkout, un merge ou une résolution de conflit, en se basant sur la structure de graphe que construit git pour son fonctionnement.

La vidéo du même talk
La fiche Mix-IT

déjeuner lors de Mix-IT 2016

C’est l’heure du dej’ !

Kanban : un vivier d’options

Par Alfred ALMENDRA

Un retour d’expérience de la mise en place de la méthode Kanban sur 3 types d’équipes différentes. A chaque fois, Alfred nous décrit à quel niveau des fondations et des principes se situe l’implémentation de cette méthode. Il en ressort quelques bonnes pratiques / idées à utiliser, comme le rappel des valeurs de l’équipe affichée au mur, ou encore la mesure des délais de réalisation d’une tâche avant / après la mise en place d’un changement pour en évaluer l’impact.

Il évoque également les techniques d’engagement sans estimation, dont le mot d’ordre est : “promettre peu, livrer beaucoup”, et qui permettent dans certains cas d’être plus efficace.

Enfin, dans son troisième exemple, il nous parle de la “peur viscérale de la rupture de charge” qu’ont les managers. Ainsi, afin d’éviter le mirage de l’hyperproductivité, dans certains cas il vaudrait mieux privilégier la performance globale d’un processus plutôt que la productivité individuelle, quitte à ce qu’il y ait effectivement des ruptures de charge.

Les slides
La fiche Mix-IT

Comment obtenir des stand-ups qui marchent

Par Florence CHABANOIS

Un retour d’expériences très intéressant sur ce qui fonctionne (ou pas) lors des stand-up meetings. Comme bon exemple à suivre : introduire de l’aléatoire dans la prise de parole pour briser les habitudes et amener plus d’écoute, ou encore noter les hors sujets sur un tableau pour en parler après le stand-up…

Les slides
La fiche Mix-IT

Tête à tête souple et musclé

Par Pierre FAUVEL

“Comment dire à un de ses collègues qu’il pue ?”

Voilà par exemple un cas que certains d’entre vous ont déjà pu vivre. C’est sur cette base que Pierre commença à nous proposer des solutions de discussions avec une personne au comportement inapproprié dans son environnement.
Selon le type de personne, le contexte et le résultat voulu, il y a donc différents types de stratégies que l’on peut utiliser afin de mettre toutes les chances de son côté pour convaincre notre interlocuteur de modifier son comportement.

Il aborde par exemple le “kata de la girafe” autrement appelé la technique de la Communication Non Violente (CNV), et qui comporte les 4 étapes : Observation, Sentiment, Besoin, Demande.

La fiche Mix-IT

 

Mix-IT - lieu de la conférence

Salle de réception de la mairie de Lyon dans laquelle se déroulait la soirée.

Vendredi 22 avril

[Keynote] The Impact of Code on Society

Par Joel SPOLSKY

Il s’agit ici de la même keynote qui a été faite à DevoxxFR la veille.

La vidéo.

Docker et son écosystème pour les développeurs et les ops

Par Patrick CHANEZON

Patrick a commencé par nous faire une présentation de l’écosystème Docker en détaillant les standards, la plateforme et les services, puis en exposant les outils et solutions pour les développeurs et les ops.
Il nous a ensuite parlé de l’impact de Docker sur l’industrie. Ainsi, il considère par exemple qu’entre le IAAS (Infrastructure As A Service) et le PAAS (Platform As A Service), il y a maintenant le CAAS (Container As A Service).

“Moi j’aimerai faire tourner des containers sur ma brosse à dents”

Il a enfin terminé par une démo durant laquelle il a créé une application microservice (avec Spring Boot) et l’a déployé sur un cluster Swarm.

Les slides
La fiche Mix-IT

Guérir le burnout, c’est possible !

Par Marie-Cécile PACCARD et Goulven CHAMPENOIS

Il est toujours intéressant de pouvoir assister à des conférences qui parlent de sujets plus ou moins périphériques à notre coeur de métier (technique ou agile). C’est le cas ici, puisqu’il s’agit d’un “retour d’expérience” sur le sujet épineux du syndrome de l’épuisement professionnel, plus communément appelé “burnout”.
En effet, les deux speakers ont vécu cette expérience et nous en parlent avec humour, car “ça n’est pas un sujet très fun”. Après une description des composantes du burnout (épuisement, détachement, inefficacité), Marie-Cécile et Goulven nous expliquent comment reconnaître les signes, puis comment y remédier.

“responsabilité – pouvoir = angoisse”

Ensuite, ils nous présentent quelques notions sur comment améliorer nos conditions de travail (avec par exemple le système holacratique) en se basant sur des situations concrètes qui ont déjà prouvé leur efficacité.

“La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est de danser sous la pluie” – Sénèque

C’était sans doute la première fois qu’un sujet sur le burnout était présenté lors d’une conférence de ce type, et il faut avouer que c’était de circonstance par rapport à notre métier.

Les slides
La fiche Mix-IT

[Random Talks] Vis ma vie de développeuse

Par Claire VILLARD, Marion FLEX et Angélique HENRY.

Un retour d’expérience de 3 développeuses qui illustrent des situations désagréables qu’elles ont vécues à travers des sketches avec beaucoup d’humour.

Elles ont pointé du doigt les trucs désagréables que leurs collègues masculins font sans s’en rendre compte. Exemple classique : lorsqu’elles sont de mauvaise humeur et qu’un collègue rigole en disant “Elle a ses règles aujourd’hui”, ou encore lorsque quelqu’un arrive et dit “Bonjour messieurs” alors qu’il pourrait dire “bonjour tout le monde”…

Les slides
La fiche Mix-IT

HTTP/2 pour le développeur Web

Par Brian CLOZEL

Une présentation sur ce qu’apporte HTTP/2, principalement pour la résolution des problèmes de latence que rencontre HTTP/1.1 avec l’évolution des applications et des échanges client/serveur qui ne cessent d’augmenter. Brian nous a ainsi expliqué en 6 points le fonctionnement de HTTP/2 et ses principes comme une seule connexion TCP, des streams multiples, etc.

La vidéo du même talk
La fiche Mix-IT

100% Stateless avec JWT (JSON Web Token)

Par Hubert SABLONNIÈRE

Avec les architectures web de plus en plus complexes, l’authentification et la sauvegarde de données de sessions sont devenues un grand débat.
Dans sa présentation, Hubert a commencé par nous exposer les problèmes liés à la sauvegarde des données de session côté serveur, surtout quand l’accès à l’application se fait à travers plusieurs points d’entrée (load-balancing, application distribuée, etc.)

Ensuite, il nous a présenté les JWT qui sont composés de 3 parties : le header qui contient le nom de l’algorithme pour le calcul de la signature de ce token, le payload qui contient plusieurs infos (celui qui a émis le token, date d’expiration, données sur l’utilisateur…) et la signature.
Les données sont donc stockées coté serveur, et ce dernier vérifie à chaque requête que le token est correct en recalculant sa signature avec une clé que lui seul connaît.

Il nous a cité ensuite les avantages des JWT comme la facilité du load-balancing vu qu’il n’y a rien à sauvegarder coté serveur, car tout est stocké coté client et le serveur ne fait que vérifier que le token est valide en recalculant sa signature avec la clé secrète. Ou encore son côté multilangage, très pratique, car il suit un standard et la vérification de la validité du token (calcul de la signature) peut se faire avec n’importe quel langage. Il a ensuite illustré sa facilité d’adaptation avec les microservices.

Il y a malgré tout quelques inconvénients comme la révocation d’un token, qui ne peut se faire qu’en l’ajoutant à une black-list. Car le token contient la date de validité, qui ne peut plus être changée après création, car la signature dépend de cette date.

Enfin, il a terminé sa présentation avec les bonnes pratiques pour bien sécuriser les applications qui utilisent les JWT, en se protégeant des attaques XSS, CSRF, etc.

La vidéo du même talk
La fiche Mix-IT

J’anime une rétrospective productive

Par Maxime BONNET

Première présentation pour ce speaker, qui nous a présenté l’intérêt essentiel des rétrospectives pour l’amélioration continue d’une équipe agile, ainsi qu’un bon nombre de méthodes pour les rendre plus interactives et ludiques. Par exemple, l’utilisation des serious games pour décoincer les participants et obtenir des informations sur lesquelles travailler pendant la session, ou encore quelques astuces pour gérer les conflits comme la communication non violente (observations, sentiments, besoins, demandes).

Les slides
La fiche Mix-IT

[Keynote] De CDO au CODE : l’éducation numérique, la seule véritable transformation digitale ?

Par Youmna OVAZZA

L’avant-dernière keynote de ce Mix-IT 2016 nous a été présenté par une ex- Chief Digital Officer d’un groupe international de communication, qui nous a parlé de sa reconversion sur le thème de l’apprentissage de la programmation aux jeunes, et de l’enjeu majeur en termes de formation et d’éducation que cela représente pour le futur de notre société.

Les slides
La fiche Mix-IT
Son blog

mixit2016 équipe d'organisation

Pour finir

Cette édition 2016 de Mix-IT confirme son statut de conférence conviviale au succès grandissant. La question est de savoir jusqu’à quel point les organisateurs pourront augmenter le nombre de participants, sans pour autant perdre cette atmosphère si particulière. De plus, le lieu utilisé a atteint sa limite : toute augmentation de la capacité d’accueil serait synonyme de déménagement, et donc très probablement d’une hausse du tarif, pour le moment presque honteusement abordable !

Encore un grand merci aux organisateurs, aux bénévoles et aux speakers et vivement la prochaine édition !

PS : Si vous voulez voir les vidéos des conférences, certaines sont disponibles sur InfoQ.

Les photos quant à elles sont disponibles sur Flickr


Damien & Malek

Vous aimerez aussi...