« Internet of Things » (IoT) : un marché colossal en 2019


International Data Corporation (IDC) vient de sortir une nouvelle étude qui estime les dépenses mondiales consacrées aux IoT (Internet Of Things – Internet des Objets en français) à plus de 1,3 billion de dollars en 2019, contre un peu moins de 700 milliards en 2015.

La zone Asie / Pacifique est le moteur de cette croissance, avec plus de 40% des achats en 2015, suivi par l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest. Les prévisions placent pourtant l’Amérique Latine comme étant la zone avec le plus gros potentiel de croissance sur les cinq prochaines années.

Parce que l’Internet Of Things – un réseau de dispositifs capables de communiquer de manière autonome – sont utilisés de manières très variées en fonction des secteurs, il est logique de voir de grosses différences dans les cas d’usaIoT 3ge à forte croissance d’une région à l’autre.

  • Côté Europe Centrale et de l’Est (CEE) et MEA (Middle East & Africa), la catégorie d’IoT qui perce le plus rapidement concerne les “Smart Buildings”. Les IoT servent alors à mettre en place des automatisations et surveillances poussées pour optimiser l’exploitation et la maintenance des immeubles.
  • En Amérique Latine, c’est le secteur de la maintenance qui croit le plus, avec des dispositifs qui transmettent en temps réel l’état du produit qu’ils surveillent et envoient des rapports réguliers à des techniciens qui travaillent à distance.
  • La zone Asie / Pacifique voit les IoT croitre le plus rapidement dans le secteur des assurances, avec des devices installés dans les voitures pour surveiller le style de conduite des conducteurs pour à terme déterminer le prix de leurs contrats.
  • En Amérique du Nord, le marketing contextuel en magasin est le secteur qui monte. Les vendeurs cherchent à récupérer un flot d’information en temps réel depuis les mobiles, les activités online des clients, des bornes Wi-Fi et les caméras pour comprendre au mieux le comportement des acheteurs et leurs désires.

En plus de ces secteurs, les “véhicules connectés” constituent le domaine qui monte le plus dans 5 des six régions étudiées. Cette catégorie est assez large et couvre des secteurs variés (urgences, sécurités, communication véhicule à véhicule ou véhicule à infrastructure, infotainment, etc.)

Le potentiel du marché des IoT est impressionnant et commence tout juste à se dessiner de manière concrète. Il est temps de sortir des exemples convenus à base de frigos “intelligents” (et bogué) pour voir “the big picture” !

Internet Of Things 2

Vous aimerez aussi...