Interview : Michèle Legait nous parle de Riviera Dev

RivieraDev - Interview Michèle Legait

À l’occasion de Riviera Dev, le Sfeirien Sébastien Friess a posé quelques questions à Michèle Legait à propos de cette conférence qui monte en puissance !

SFEIR : Bonjour Michèle, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs s’il te plaît ?

Michèle Legait : Bonjour, je m’appelle Michèle Legait, je suis développeuse Frontend sur Sophia Antipolis et en ce moment je travaille chez Travelaer où je fais pas mal de React. Parallèlement à ça, je suis aussi Scrum Master.

Comment as-tu intégré l’organisation de cet évènement ?

Ça fait plusieurs années que j’allais aux Riviera Dev en tant que participante, je trouvais ça super et l’équipe d’orga semblait sympa. J’ai fini par leur demander s’ils avaient besoin d’aide et c’est comme ça que je me suis retrouvée dans l’organisation de Riviera Dev depuis 2 ans.

Parfaite transition ! Tu peux nous présenter Riviera Dev et nous expliquer les liens avec les autres associations de la région comme Riviera JUG ?

Riviera JUG est une association créée il y a 10 ans par Stéphane Épardaud et Yannis Bres, qui fonctionnait au départ avec des petits évènements très orientés Java, le soir, un peu à la façon des meetup maintenant. Après beaucoup d’évolutions et l’organisation de différents évènements, cette association est en fait à l’origine de Riviera Dev et continue d’organiser des meetups.

La grande nouveauté cette année, c’est l’ajout d’une troisième journée à Riviera Dev, avec des codelabs et des conférences approfondies, pour rentrer plus en détail dans certains sujets. On ne savait pas du tout si ça allait rencontrer le succès escompté et finalement, avec 200 participants, nous avons dépassé nos attentes.

En plus de ça, nous avions la JUDCon française de Red Hat, qui est notre sponsor platinum, qui présentait les technologies de la marque, etc. Red Hat préfère maintenant participer à des conférences existantes, en ayant une track dédiée. Nous sommes dans les premiers à proposer ça avec eux et c’est le genre d’intégration qui est vraiment gagnant-gagnant pour tout le monde.

Tu as des metrics à nous donner sur la conf ?

Au final, on a eu 7 tracks le mercredi et 5 les jeudi et vendredi, pour un total de 67 talks. Avec le sponsoring de Red Hat, qui nous a donné accès à un environnement plus grand, et une meilleure communication, on est passé d’un nombre de participants qui oscillait autour de 250 à environ 500 depuis deux ans.

Les ateliers “On n’est pas que des codeurs”, c’est une idée de qui ?

Je t’avoue que je ne sais pas trop, il faudrait demander à Stéphane et Yannis, mais l’idée c’était de proposer d’autres activités, de montrer qu’on a aussi des hobbies loin d’un clavier et de partager tout ça. Ça a commencé il y a 3 ans avec un atelier sushis. On a aussi eu un atelier travail du bois, yoga, mix/dj, etc.

Ça fait partie des CFP aussi ou ce sont des ateliers montés en interne ?

Les deux en fait, le CFP est ouvert aussi pour ça. Après, il y a des classiques qui sont pleins à chaque fois comme le lock picking qu’on propose tous les ans.

J’ai noté que l’équipe comporte pas mal de femmes, ça fait plaisir. Du coup, ça vous facilite l’accès à des intervenantes ou pas vraiment ?

J’ai rejoint le Slack Duchesse cette année, j’ai demandé beaucoup de conseils pour avoir plus de speakeuses et elles ont été super parce que dans ce Slack il y a des organisatrices d’autres conférences qui m’ont partagé leurs astuces. J’ai pu faire pas mal de démarches pour contacter des intervenantes potentielles, j’ai eu beaucoup de réponses, mais après les calendriers ne collaient pas forcément.

Côté CFP, on n’a pas eu beaucoup de propositions de femmes et du coup, on se retrouve dans une situation délicate : on veut des femmes, sans pour autant tomber dans l’action positive, et prendre quelqu’un en fonction de son sexe et pas forcément du talk. On va évidemment continuer de travailler pour attirer plus de femmes et mieux s’organiser en amont pour pouvoir offrir des choses plus intéressantes à la team Duchess France par exemple.

Merci de toutes ces précisions ! Vous trouverez un album de photos de l’évènement en suivant ce lien.

Vous aimerez aussi...