Retour d’expérience de la startup française Xee au CES 2016


Il y a plus d’un an, en novembre 2014, l’équipe de SFEIR Lille assistait au Google DevFest de Valenciennes. Cette journée sur le thème du véhicule connecté a été l’occasion de rencontrer l’équipe de Xee.

Xee, par l’intermédiaire de Romain Crunelle, le CTO, était venue présenter sa vision de la voiture connectée. “XeeConnect” en main (nom donné à leur petit boîtier), Romain avait commencé par nous convaincre que connecter sa voiture, ça devait être simple. Téléphones Android et iPhone dans l’autre main, il avait aussi insisté sur le fait que consulter ses données devait être tout aussi intuitif et facile. En quelques phrases, toutes les composantes de l’Internet des objets apparaissent :

  • Un objet connecté remontant des informations
  • Une plateforme les stockant, et les exposant à travers des APIs ouvertes
  • Des applications utiles, qui répondent à l’attente des utilisateurs.

Il ne nous en fallait pas plus pour souhaiter que les chemins de Xee et SFEIR se croisent pour la conception d’un produit innovant et accessible à tous.

Un an plus tard, après un travail acharné et une belle collaboration avec SFEIR Lille, l’équipe de Xee est de retour du CES de Las Vegas, où ils présentaient leurs produits. C’est l’occasion pour nous de les retrouver et de recueillir leurs impressions.


Nous vous avons vu au CES 2016, à Las Vegas, en compagnie de nombreuses autres startups françaises. L’impact “French Tech” est-il important et positif pour vous ?

Xee est une solution qui vise aujourd’hui le marché européen. Néanmoins, être présent au CES de Las Vegas a été déclencheur de nombreuses opportunités ! L’espace regroupant les acteurs French Tech génère de la communication et des visites spontanées, et le fait d’y être présent nous a permis de rencontrer en direct pas moins de 150 contacts qualifiés européens, pour lesquels nous avons programmé d’autres meetings par la suite. Le tout sur un total de plus de 400 visiteurs, et cela en moins de 4 jours !
N’oublions pas que le CES attire des sociétés du monde entier et que, pour nous européens, et dû au coût du voyage, ce sont souvent les dirigeants de ces sociétés qui se déplacent, ce qui permet des rencontres décisives.

On sentait qu’il se passait quelque chose de fort cette année autour des objets et des voitures connectés, quel a été votre ressenti sur place ?
Sur place, il faut bien le dire, nous avons été hyper actifs ! C’est vrai que les objets connectés étaient LA tendance de l’année 2016 du CES, et la voiture, ou la mobilité en général, y trouve une place toute naturelle, comme la santé ou la maison. Il y avait bien sûr tous les constructeurs automobiles qui présentent leurs solutions du futur, au niveau du Convention Center, mais encore peu d’acteurs de la voiture connectée d’aujourd’hui, du déjà possible. Je n’ai identifié que 4 ou 5 acteurs de la voiture connectée “aftermarket”, et Xee en faisait partie.

Quid de la voiture autonome, dont on a beaucoup entendu parler (Apple, Google, Tesla…), ne change-t-on pas de dimension dans l’utilisation du véhicule personnel ?
On change d’usage oui, bien sûr, mais encore une fois, ce sont des solutions “futures”. Et d’ici là, il y a beaucoup de choses à faire, à créer, des technologies évidemment, mais surtout des usages, des services. La voiture autonome apporte une technologie supplémentaire qui rend un nouvel usage possible : se déplacer par la route sans conduire. Mais de tout temps, il y a et il y aura de nouvelles choses à apporter. Aujourd’hui, nous permettons de transformer la voiture dite normale en voiture connectée, demain nous permettrons à la voiture autonome d’aller plus loin.

Un coup de coeur lors de ce CES ?
Sincèrement, non. Non pas qu’il n’y ait pas eu de belles innovations, bien au contraire ! Mais nous avons été tellement overbooké, littéralement, que je n’ai malheureusement pas eu le temps de visiter le reste du CES ! Et ce serait bien prétentieux que de juger au hasard !

Il y a un an, vous parliez de plateforme ouverte et d’APIs, est-ce toujours d’actualité ?
Bien sûr ! Et c’est peu dire que c’est toujours d’actualité ! Xee est LA plateforme ouverte de la voiture connectée ! La seule solution permettant à n’importe qui de créer un service, une app, un portail web, autour de la mobilité connectée. Le champ des possibles sur la création et l’évolution des services est tellement vaste, nous voulons permettre à tous d’y contribuer !

Pour vous, quels seront les enjeux en 2016 pour les voitures connectées ? Et à titre personnel ?
2016 sera l’année de l’apparition des services, et leur démocratisation. Pour Xee, cela signifie d’avoir un XeeSTORE qui grandit, se peuple des applications faites par tous nos partenaires, qu’ils soient de grandes multinationales, de jeunes startups ou même simplement des étudiants qui ont une super idée ! C’est par l’agglomération et l’association de ces usages que la démocratisation de la mobilité connectée arrivera, et nous proposons d’en être l’un des facilitateurs.

Un petit mot pour la fin ?
Beaucoup de travail a été fait depuis la Google Dev Fest de 2014, et ce n’est que le début ! Xee est un projet qui grandit, qui mature, qui veut avancer le plus vite possible, mais sans se précipiter. Si l’aventure vous tente, nos équipes ne cessent de se développer, un texto, un mail, un tweet, je suis disponible ! À bientôt !

 

Xee-CES

Vous aimerez aussi...

  • Slever

    Ce projet xeeconnect me rappelle mon expérience d’il y a quelques années dans une startup nommée balease @sophia antipolis (rachetée depuis), souvenirs souvenirs.
    Je vous souhaite une belle réussite dans cette aventure.