Les outils Google pour vos sites et applications mobiles


par Ahmed RADJDI et Cyril BALIT

Mercredi 23 septembre, le GDG Paris (Google Developer Group) organisait, en collaboration avec Google, une après-midi de conférences sur les outils de la firme américaine destinés à faciliter la gestion de vos sites et applications mobiles. Voici un compte rendu complet des différentes présentations.

Search console: un outil Google qui vous veut du bien. Par Raphaël Doucet

Raphaël nous a présenté les différents avantages liés à l’utilisation de la Search Console (SC), anciennement appelée Google Webmaster Tools.

New-Google-Search-Console

Notons au passage que Raphaël était le seul intervenant qui ne soit pas un salarié de chez Google !

Après avoir passé en revue les procédures d’installation et de configuration, nous avons pu observer comment la SC nous aide au quotidien pour résoudre des problèmes de :

1. protection et sécurité

L’objectif est de détecter et déjouer des attaques de type negative SEO. Ces attaques peuvent apparaitre sous la forme de :

● liens non pertinents vers votre site
● contenus dupliqués
● piratage de votre compte SC
● dissimulation (cloaking)

Alors comment peut vous aider la SC ? Elle vous offre tout d’abord des indices vous permettant de détecter ce type d’attaques. Elle est également capable de suggérer les corrections possibles. Vous pourrez par exemple:

● identifier les différents liens vers votre site et ainsi les désavouer s’ils ne sont pas pertinents
● Confirmer le propriétaire du site dans la rubrique dédiée

2. amélioration HTML

L’autre intérêt de la SC est de vous proposer des améliorations sur votre contenu HTML pour améliorer le référencement de votre site. Avec en vrac :

● la vérification du ciblage international à l’aide de l’attribut hreflang
● la vérification de la structure (balise title manquante ou dupliquée, etc.)
● L’ergonomie mobile axée utilisateurs (zones tactiles trop proches, taille des contenus, etc.)

Dans tous les cas vous aurez des informations sur les pages concernées et les actions à mener pour y remédier.

Raphaël conclut en indiquant que la SC, c’est bien, mais pas suffisant. En effet, l’outil présente des limites d’utilisations comme :

● la fraicheur des résultats remontés (jusqu’à 2 semaines pour les liens par exemple)
● le regroupement des données impossible, car certaines informations sont dans des rubriques différentes et on ne peut croiser les données

Raphaël nous conseille donc de nous appuyer également sur des crawlers externes pour les besoins spécifiques, comme :

Xenus Link (gratuit)
Screaming Frog (gratuit+payant)
On Crawl (payant)
DeepCrawl (payant)

Il nous livre ainsi son arme d’optimisation massive au travers d’exemples concrets, avec l’action combinée de :

● SC
● Google Analytics
● Screaming Frog (qui se connecte à Google Analytics et SC par API)
● Excel pour consolider tous les résultats

Application ou site mobile ? Découvrez l’app indexing. Par Vincent Courson

On se pose toujours la question d’un site ou d’une application mobile. Vincent commence par préciser le contexte du rapport de force entre les deux à coup de chiffres :

● 10% par site et 90% par application
● les applications sont :

○ 31% social
○ 35% jeux et entertainment
○ 24% autre

● 25% des applications ne sont jamais utilisées
● Google : 100 milliards de requêtes/mois dont 50% par smartphone

AppIndexing

Fort de ce constat, Vincent nous présente la solution App Indexing qui permettra de favoriser la découverte des applications. L’indexation des applications vous permet d’associer des pages de votre site Web à un contenu spécifique au sein de votre application pour smartphone. Les utilisateurs qui ont installé votre application peuvent ainsi l’ouvrir directement à partir de résultats de recherche Google Mobile pertinents grâce à :

● un bouton d’installation : pour ouvrir l’application, il faut bien sûr qu’elle soit installée. Si ce n’est pas le cas, un bouton peut être présenté à l’utilisateur dans le résultat de recherche. Ce type de boutons permettra à l’utilisateur d’installer l’application et de l’ouvrir directement sur le contenu demandé.
● auto suggestion avec des liens vers le contenu de l’app.
● “Now on tap” pour suggérer l’application en fonction du contexte. Par exemple 2 personnes parlant de rendez-vous et de restaurant par SMS pourraient se faire proposer un contenu de type adresse de restaurant

Le challenge de cette communication est de permettre la navigation en gardant la possibilité de revenir de l’application aux résultats de recherches. On notera que la mise en place de l’App indexing influe un peu sur votre ranking.

Comment mettre en place cette solution ?

Vous devez:

1. Rendre l’application compatible avec des liens profonds (deep linking)

Une part importante de la configuration se fait dans le fichier androidManifest.xml ou vous pourrez créer des filtres pour une activity:

<activity android:name="com.example.android.GizmosActivity"
android:label="@string/title_gizmos" >
<intent-filter android:label="@string/filter_title_viewgizmos">
<action android:name="android.intent.action.VIEW" />
<!-- Accepts URIs that begin with "http://example.com/gizmos” -->
<data android:scheme="http"
android:host="example.com"
android:pathPrefix="/gizmos" />
<category android:name="android.intent.category.DEFAULT" />
<category android:name="android.intent.category.BROWSABLE" />
</intent-filter>
</activity>

L’exemple ci-dessus indique que l’application répond à des URL de type :

http://example.com/gizmos

2. Valider le site

Pour que votre application soit reconnue par Google comme l’application officielle de votre site, vous devez les associer via la console Google Play et les outils pour les webmasters. Vous devez donc vous connecter à la console développeur de Google Play, sélectionner votre application et saisir l’URL du site associé.

3. Publier les liens profonds

Avant tout il faut noter que l’URL dans l’application est référencée avec le format suivant :

android-app://{package_id}/{scheme}/{host_path}

Vincent nous parle de deux façons d’indiquer la relation entre une page Web et un lien profond vers votre application :

1. En utilisant un élément <link> dans la section <head> d’une page

<head>
...
<link rel="alternate" href="android-app://com.example.android/http/example.com/gizmos" />
...
</head>

2. En utilisant un élément <xhtml:link> dans l’élément <url> du sitemap relatif à la page

<url>
<loc>http://example.com/gizmos</loc>
<xhtml:link rel="alternate" href="android-app://com.example.android/example/gizmos" />
</url>

A noter que dans la SC nous pourrons voir les erreurs d’exploration et de navigations.

Get To Know Your Users with Google Analytics. Par Sebastien Hosatte & Tahir Fayyaz

L’objectif de cette présentation était de nous démontrer les capacités de Google Analytics (GA) pour récupérer des indicateurs sur l’utilisation d’une application. Si la plupart des développeurs sont habitués à la mise en place de cette solution pour des sites web, certains oublient l’importance (et la possibilité !) de le faire pour les applications.

Sébastien commence par nous rappeler les résultats d’un sondage qui analysait les devices utilisés pour la navigation :

● 32% par tablette/desktop
● 62% par mobile

Du coup il est aujourd’hui légitime de se poser les mêmes questions pour une application native.

On veut par exemple déterminer par quel moyen une application à été ouverte (campagne marketing par ex). Pour effectuer cette action avec iOS, il faut utiliser la notion de GA redirect. Il n’y a pas de véritable lien entre l’appelant et l’application :

Appelant => GA redirect => l’application

Ici pas de cookie, l’application sera identifiée en utilisant la notion d’Advertising Identifier.

Dans le playStore, tout est évidemment mieux intégré. Les UTM parameters transitent de la campagne à votre application via le playStore.

Quelles sont les informations remontées :

● Les écrans consultés, les actions
● Les erreurs et exceptions (quand une application crash par exemple)

On a aussi un mécanisme de queue pour stocker les messages en cas de perte de réseau et les renvoyer dès la liaison rétablie.

Nous allons également pouvoir enrichir les indicateurs avec nos propres données. Par exemple dans le cas d’une authentification qui enverrait le user_id , nous allons pouvoir importer les données de nos utilisateurs pour ne pas avoir à les faire transiter à chaque requête.

L’autre intérêt est la possibilité d’agréger les données multi-device. En effet, un même utilisateur avec 5 devices différents aura à chaque fois un CID qui le fera apparaitre comme 5 users différents. On va pouvoir utiliser une notion userID pour qu’il soit identifié, quel que soit le device.

Enfin, nous voyons la possibilité de tracker les SMS. En utilisant les API de Twilio, on peut mettre en place des webhooks qui vous remonteront les données associées au SMS.

Set Your Data Free with Google Tag Manager. Par Tahir Fayyaz & Koen Vos

GTM est un gestionnaire de balise. Il permet de gérer les balises comme on pourrait le faire pour du contenu avec un CMS.

Voici une liste des balises gérer nativement par GTM :

GTM_tags

Il est également possible d’ajouter des balises personnalisées.

Avec GTM, on peut donc remplacer toutes les balises Google Analytics pour une seule balise GTM. GTM simplifie et accélère le déploiement de balises.

Il y a plusieurs intérêts à utiliser GTM :

● Le premier est le gain en performance lors du chargement d’un page. En effet, GTM se charge de manière asynchrone, le chargement de la balise GTM n’empêche pas le chargement d’autre élément de la page. De plus, GTM permettra d’optimiser le chargement d’une page puisque les appels aux ressources externes seront limités par le simple appel à la balise GTM.
● Il y a un autre intérêt à utiliser GTM, les développeurs seront moins sollicités puisque toutes balises peuvent être ajoutées et configurer depuis l’interface GTM.

Voilà pour l’essentiel des présentations de cette demi-journée riche en enseignements. Nos équipes participent régulièrement à ce genre de séminaire et partagent ensuite les informations pertinentes avec le reste de nos équipes, ce qui nous permet de toujours rester à la pointe.

Vous aimerez aussi...